Le grand dynamophile Jackie Barrett est le tout premier athlète d’Olympiques spéciaux intronisé au Panthéon des sports canadiens

Jackie performs the squat at World Games

Jackie Barrett, dynamophile canadien ayant fracassé de multiples records, est encore une fois entré dans l’histoire en tant que tout premier athlète d’Olympiques spéciaux intronisé au Panthéon des sports canadiens.

L’athlète de Corner Brook maintenant à la retraite, surnommé « l’orignal de Terre-Neuve », a non seulement battu les records d’athlètes d’Olympiques spéciaux au cours de ses 28 années de carrière, mais aussi ceux de ses homologues n’ayant pas une déficience.

En 2015, aux Jeux d’été mondiaux d’Olympiques spéciaux à Los Angeles, sa flexion des jambes de 277 kg (611 lb) a battu le record d’Olympiques spéciaux ainsi que le record masculin terre-neuvien dans la catégorie Maître 1 Super lourd. 

Mercredi, le Panthéon des sports canadiens a annoncé sa liste de membres intronisés de 2020-2021. Jackie Barrett est l’un des 11 Canadiens qui ont reçu l’Ordre du sport, la plus grande distinction sportive au Canada.

« Quel moment historique que d’être le premier athlète d’Olympiques spéciaux à être intronisé au Panthéon des sports canadiens », affirme Jackie. « Je tiens à remercier [...] la famille d’Olympiques spéciaux de Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador et de tout le Canada de m’avoir aidé à devenir un athlète accompli, depuis le début avec les programmes communautaires jusqu’à ma participation à quatre Jeux d’été mondiaux d’Olympiques spéciaux. »

Le Panthéon des sports canadiens a choisi Jackie, qui participe toujours au mouvement d’Olympiques spéciaux en tant que mentor d’athlètes très respecté, parmi plus de 260 nominations venant du public et évaluées par un comité formé de chroniqueurs sportifs, d’écrivains, d’universitaires et d’athlètes. Les critères de sélection des membres intronisés comprennent leur capacité à diriger et à inspirer sur le terrain de jeu et dans la vie, leurs réalisations sportives, et la reconnaissance du rôle qu’ils continuent de jouer dans l’édification du Canada par le sport en plus de ce qu’ils apportent à leurs collectivités.

Jackie poses for a photo with two athletes he helps train

Selon Sharon Bollenbach, directrice générale d’Olympiques spéciaux Canada, Jackie Barrett satisfait tous ces critères et plus encore.

« À Olympiques spéciaux, nous célébrons les réalisations de nos athlètes sur le terrain de jeu et dans la vie, et Jackie en est un excellent exemple », souligne-t-elle. « Par ses grands accomplissements, Jackie réussit depuis toujours à éliminer les fausses idées que les gens se font des personnes ayant une déficience intellectuelle. »

La première et unique intronisation d’Olympiques spéciaux Canada au Panthéon des sports canadiens eut lieu en 2016 avec le Dr Frank Hayden, dont les travaux de recherche sur les bienfaits de l’activité physique et du sport sur les personnes ayant une déficience intellectuelle ont étayé la fondation d’Olympiques spéciaux en 1968. 

« L’intronisation de Jackie en tant qu’athlète constitue une étape importante dans l’histoire d’Olympiques spéciaux Canada », déclare Mme Bollenbach. « Être reconnu aux côtés de ses collègues athlètes est une énorme récompense pour Jackie et une grande victoire pour l’inclusion dans le sport. »

Si Jackie admet que c’est « un grand moment » pour lui, il estime que c’est une victoire encore plus grande pour les 49 600 « vrais héros du pays... les athlètes d’Olympiques spéciaux ».

« Regardez tout ce que j’ai accompli et regardez aussi tout ce que les athlètes d’Olympiques spéciaux de partout au Canada ont accompli », souligne-t-il.

En raison de la pandémie de COVID-19, la célébration d’intronisation des membres de 2020-2021 a été reportée à 2021. Pour en savoir plus sur les membres intronisés, visitez le site web du Panthéon des sports canadiens.

FAITES UN DON