Ligne D'assistance du sport canada

Olympiques spéciaux Canada reconnaît la responsabilité qui lui incombe de créer des environnements sportifs sûrs et exempts d’abus, de harcèlement ou de discrimination pour tous les participants, y compris les athlètes, les entraîneurs, les bénévoles, les officiels et les administrateurs.

Vous êtes victime ou témoin de harcèlement, d’abus ou de discrimination dans le sport?

Contactez la Ligne d’assistance du sport canadien pour partager vos préoccupations et être référé aux ressources appropriées.

Ouverte de 8h à 20h (HE) 7 jours sur 7, elle est anonyme, confidentielle, indépendante et bilingue : 1-888-83SPORT (77678)

 

 

LA SÉCURITÉ DANS LE SPORT

Olympiques spéciaux Canada et ses sections ont pris connaissance du nouveau Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS). 

Une série de politiques est en cours d’élaboration en partenariat avec le Sport Law and Strategy Group (SLSG). Vous trouverez ci-dessous les politiques actuelles d’Olympiques spéciaux Canada. Toute nouvelle politique sera ajoutée à cette liste dès sa publication.

CODE DE CONDUITE ET D’ÉTHIQUE

POLITIQUE RELATIVE À LA DISCIPLINE ET AUX PLAINTES

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS

POLITIQUE D’APPEL

 

TIERS INDÉPENDANT.

Olympiques spéciaux Canada (OSC) a nommé un tiers indépendant avec lequel toute personne de la communauté d’Olympiques spéciaux, à tous les échelons, peut communiquer pour signaler un incident d’abus ou de harcèlement ou en discuter. OSC a retenu les services de W & W Dispute Resolution Services. Vous pouvez joindre l’organisme directement et de manière indépendante par courriel, à l’adresse safesport_wwdrs@primus.ca. Il s’agit d’une adresse courriel confidentielle qui est accessible uniquement par le tiers indépendant.

Signaler un abus ou un harcèlement est souvent un processus difficile. À cette fin, voici ce à quoi une personne peut s’attendre lorsqu’elle communique avec le tiers indépendant :

  • La confidentialité de tout signalement sera maintenue conformément aux désirs de la personne qui dépose la plainte. Cela comprend la confidentialité auprès des membres du personnel d’OSC.
  • La plainte fera l’objet d’un suivi en temps opportun.
  • Le tiers indépendant soutiendra toute personne qui dépose une plainte dans le cadre de ce processus et fournira des conseils et des directives concernant les étapes du traitement d’une plainte.
  • La plainte sera prise au sérieux et fera l’objet d’un examen rigoureux.
  • La plainte sera traitée dans la langue que la personne plaignante préfère et par un agent s’identifiant au genre de son choix.

Si une plainte ou une préoccupation est portée à l’attention de la directrice générale ou d’un(e) représentant(e) d’OSC, elle sera transmise au tiers indépendant.

 

Ressources éducatives sur les commotions cérébrales :

Olympiques spéciaux Canada reconnait que la participation à tout sport ou à toute activité physique comporte un risque de blessures à la tête et de commotions cérébrales. L’information contenue dans cette page vous aidera à en apprendre davantage sur les commotions cérébrales et sur la façon dont Olympiques spéciaux Canada et ses sections abordent la question des commotions cérébrales de manière à assurer la santé et la sécurité de tous les athlètes et bénévoles.

Ressources éducatives sur les commotions cérébrales

Une commotion cérébrale est un type de blessure au cerveau qui modifie le fonctionnement du cerveau d’une personne. Olympiques spéciaux Canada propose les ressources ci-dessous pour en apprendre davantage sur les commotions cérébrales et sur la façon de prévenir, de reconnaître et de gérer ces blessures. 

À l’intention des parents/tuteurs

À l’intention des entraîneurs et des bénévoles

À l’intention des athlètes

En vertu de la Loi Rowan, les résidents de l’Ontario sont tenus de respecter des exigences particulières en matière de sensibilisation aux commotions cérébrales. En savoir plus

Pour en apprendre davantage sur les commotions cérébrales, visitez le site parachute.ca/fr

 

Special Olympics Canada Concussion Policy, Protocol and Tools

 

 

Le Protocole pancanadien de gestion des commotions cérébrales d’Olympiques spéciaux Canada et la politique connexe seront mis en œuvre à toute épreuve ou activité approuvée par l’organisation.

 

Cet outil, qui peut être utilisé par toute personne, sert au dépistage d’une possible commotion cérébrale chez un athlète d’Olympiques spéciaux. Tout athlète chez qui une commotion cérébrale est soupçonnée doit être retiré du jeu et subir un examen médical.

 

Cette lettre doit être remise à l’athlète chez qui une commotion cérébrale est soupçonnée, puis remplie par son médecin. Elle sert à confirmer si une commotion cérébrale a été diagnostiquée ou non.

 

Cette lettre doit être remise à l’athlète chez qui une commotion cérébrale a été diagnostiquée, puis signée par son médecin. Elle confirme que l’athlète est rétabli et qu’il peut reprendre ses activités sportives sans restriction.