Special Olympics Canada | Olympiques Spéciaux Canada
English
1968 année de création d’Olympiques spéciaux

par Eunice Kennedy Shriver, qui a remporté plusieurs prix soulignant ses efforts

4364 joueurs de basket-ball

Le nombre d'athlètes présentement inscrits en basket-ball, l'un des nouveaux sports d'été offerts par Olympiques spéciaux.

Team Canada

Notre Mission

Le mieux-être par le sport

Depuis des décennies, Olympiques spéciaux Canada optimise les bienfaits d’une vie saine et active par la pratique sportive pour favoriser le mieux-être des personnes ayant une déficience intellectuelle. Et c’est encore aujourd’hui notre principal objectif.

Déclaration de mission d’OSC

La mission d’Olympiques spéciaux Canada est d’enrichir, par le sport, la vie des Canadiens ayant une déficience intellectuelle.

Notre clientèle
Le principal objectif d’Olympiques spéciaux Canada est d’enrichir la vie des personnes ayant une déficience intellectuelle en favorisant leur participation à des activités sportives.

Selon la American Association of Intellectual and Developmental Disabilities (AAIDD), un diagnostic de déficience intellectuelle doit être basé sur les trois critères suivants :

  1. un niveau de fonctionnement intellectuel (QI) inférieur à 70-75;
  2. des limitations significatives dans au moins deux habiletés adaptatives; et
  3. la manifestation de l’état avant l’âge de 18 ans.

Les habiletés adaptatives sont évaluées dans l’environnement typique de la personne à travers tous les aspects de sa vie. Une personne dont le fonctionnement intellectuel est inférieur à la moyenne mais qui ne présente pas de limitations dans son fonctionnement adaptatif peut ne pas recevoir un diagnostic de déficience intellectuelle.

Pour être admissible aux programmes d’Olympiques spéciaux, une personne doit être reconnue par un organisme ou un professionnel comme ayant une déficience intellectuelle à la suite d’une évaluation tenant compte de son environnement communautaire.

Pour participer aux compétitions d’Olympiques spéciaux, les athlètes doivent être âgés d’au moins huit ans.

Nous avons récemment lancé Enfant actif et S’amuser grâce au sport, deux programmes novateurs qui s’adressent aux enfants de deux à douze ans ayant une déficience intellectuelle. Ces programmes permettent aux jeunes athlètes de participer à des activités de jeu conçues pour favoriser leur développement physique, cognitif et social et de s’initier au sport en attendant d’être admissibles aux programmes d’Olympiques spéciaux à l’âge de huit ans.

C’est le genre de déficience, c’est-à-dire intellectuelle et non physique, qui distingue le mouvement des Olympiques spéciaux du mouvement paralympique. Bien que le Comité paralympique international reconnaisse tant le mouvement des Olympiques spéciaux que le mouvement paralympique, ce sont deux organismes distincts.

Ce qui distingue aussi fondamentalement les compétitions d’Olympiques spéciaux de celles des autres organismes sportifs, c’est le fait que les athlètes de tous les niveaux d’habileté sont encouragés à y participer. Grâce à une répartition équitable en divisions, les compétitions sont structurées de manière à permettre aux athlètes d’affronter en compétition des adversaires dont le niveau d’habileté est semblable. Pour plus de renseignements sur ce processus, veuillez consulter le volet Règlements.