Special Olympics Canada | Olympiques Spéciaux Canada
English
13 437 joueurs de 5 quilles inscrits

Le nombre d'adeptes du jeu de 5 quilles qui est sans conteste le sport d'été le plus populaire d'Olympiques spéciaux.

28 membres officiels

du Réseau des champions d’Olympiques spéciaux

Engendrer le Changement

Un lieu d'apprentissage

Le mouvement des Olympiques spéciaux est la plus merveilleuse école au monde où sont données, sur les sites de compétition, des leçons d’habileté, d’acceptation et d’inclusion par les meilleurs professeurs qui soient – les athlètes.

“Je me souviens de ma tante, la sœur de mon père, qui avait une déficience intellectuelle. Grâce à elle, j’ai compris très jeune que les personnes ayant des difficultés intellectuelles sont avant tout des êtres humains qui, en dépit de leur déficience, ont de grandes qualités et de grandes forces, comme la bonté et le sens de l’humour, et qui sont douées pour l’amitié.”

- Wayne Gretzky, légende de la LNH, partisan d’Olympiques spéciaux et athlète honoraire aux Jeux mondiaux d’été d’Olympiques spéciaux (1991)

Le pouvoir d’Olympiques spéciaux réside dans sa capacité à engendrer le changement : il change non seulement la vie des enfants, des adolescents et des adultes inscrits à ses programmes mais aussi la vie de ceux qui leur sont chers et celle des collectivités dans lesquelles ils vivent.

Développer l’autonomie par le sport

Le mouvement des Olympiques spéciaux est souvent l’unique occasion qu’ont les individus vivant avec une déficience intellectuelle de se bâtir une solide estime de soi. Grâce à notre mouvement, la perception qu’ils ont d’eux-mêmes commence à changer. Lorsqu’ils s’élancent sur la patinoire ou sur la piste, ils se voient comme des athlètes capables d’accomplir beaucoup plus.

Mais ça ne s’arrête pas là. La confiance et les habiletés qu’ils acquièrent durant l’entraînement et en compétition se reflètent aussi dans d’autres aspects de leur vie.

  • Dans le cadre de notre Athlete Leadership Program, plusieurs d’entre eux parleront en public de ce qu’ils ont accompli dans le cadre des programmes d’Olympiques spéciaux. À l’automne 2010, des athlètes d’Olympiques spéciaux de partout au pays se sont rendus à Ottawa pour rencontrer les membres du Parlement et du Sénat à l’occasion de notre toute première Journée parlementaire.
  • Matthew Williams, athlète d’Olympiques spéciaux de Langley, C.-B., est le président du Global Athlete Congress qui est chargé de se pencher sur l’avenir du mouvement et d’assurer que les athlètes soient entendus.
  • Une étude américaine a démontré que ceux qui sont inscrits aux programmes d’Olympiques spéciaux ont cinq fois plus de chances d’avoir un emploi que ceux qui ne le sont pas.

Au sein d’Olympiques spéciaux, tous peuvent participer activement au mouvement en tant que meneurs et non seulement en tant que bénéficiaires de ses services.

Changer les attitudes

Notre mission consiste en partie à sensibiliser les gens à la dignité et aux talents inhérents à chacun de nous. L’attitude qui prévaut envers les personnes ayant une déficience intellectuelle découle d’une fausse conception de leurs habiletés. Et pourtant, lorsque les gens voient des athlètes d’Olympiques spéciaux en compétition, lorsqu’ils voient leur sérieux, leur détermination et leur courage dans l’effort, ils les voient sous un jour différent. Ceux qui sont témoins de leurs réalisations s’aperçoivent qu’ils ne voient plus les choses de la même manière.

Le mouvement des Olympiques spéciaux nous enseigne à nous concentrer sur ce que nous avons en commun plutôt que sur nos différences. En défendant les valeurs universelles que sont le leadership, la bravoure, l’unité, la persévérance et l’esprit sportif, le mouvement est là pour nous rappeler que nos similitudes l’emportent sur nos différences.

Bâtir des collectivités

Bien sûr, le mouvement des Olympiques spéciaux est axé sur le sport. Mais c’est aussi un puissant moteur qui encourage le bénévolat, l’engagement citoyen et l’inclusion. Il sait rassembler des gens qui interagissent à un tout autre niveau. Des gens de tous les milieux – des parents, des dirigeants locaux, des entreprises, des services policiers, des célébrités, des représentants du gouvernement et d’autres – travaillent ensemble à la création d’un monde meilleur, un monde qui laisse une plus grande place au respect, à l’acceptation et à la tolérance.