Special Olympics Canada | Olympiques Spéciaux Canada
English
30 membres officiels

du Réseau des champions d’Olympiques spéciaux

50 pour cent

Le pourcentage d'athlètes d'Olympiques spéciaux qui ont un emploi. Une étude réalisée par SONA Research en 2009 a révélé que 10 % des adultes ayant une déficience intellectuelle, soit un sur 10, sont sans emploi.

Team Canada

Équipe Olympiques spéciaux Canada brille en sports d’équipe


Équipe Canada aux Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’été de 2015 a joué plusieurs matchs enlevants en sports d’équipe dans les derniers jours de l’événement. En voici un résumé qui vous permettra de revivre l’excitation du moment et de mesurer l’esprit sportif et l’habileté qui ont fait notre fierté à tous.

Basketball : match pour la médaille de bronze contre la Belgique

La toute première équipe de basketball d’Olympiques spéciaux Canada aux jeux mondiaux avait disputé une dernière rencontre préliminaire haletante contre la Belgique. Chaque équipe avait mené à tour de rôle et une pluie de points s’était abattue durant le quatrième quart. Le Vancouvérois Alex Pang et Matthew Williams, de Langley, avaient exécuté des tirs brillants pour le Canada durant ce match haut en rebondissements. Mais la Belgique l’avait quand même emporté par une marque serrée de 34 à 31.

Équipe Canada était fin prête à prendre sa revanche en match pour la médaille de bronze, le 31 juillet, sur le terrain de USC. De nombreux partisans et des formations de meneurs de claques s’agitaient dans les gradins quand le Canada et la Belgique se sont présentés sur la surface dure pour une rencontre ultime.

Encore une fois, les deux équipes se sont donné la réplique panier pour panier, et le premier quart s’est terminé par 8 à 7 pour le Canada grâce à des tirs solides de Pang et d’Alastair Singh, de Langley. Le coude-à-coude s’est poursuivi durant le deuxième quart, le Canada menant par 16 à 15 à la demie. Le Vancouvérois Shane Carr, Williams et Pang ont marqué des paniers décisifs et Carr a su déposséder la Belgique du ballon à des moments clés.

Au troisième quart, la Belgique a mis toute la gomme pour porter la marque à 28 contre 21 en sa faveur. Sans se laisser intimider, le Canada a répliqué par trois paniers de Williams et Singh au quatrième quart, réduisant l’écart par une marque de 30 à 27 pour la Belgique.

Les dernières minutes du match ont tenu les partisans au bord de leurs sièges, alors que la Belgique maintenait sa faible avance et que le Canada luttait avec la dernière énergie pour combler l’écart. La marque était de 34 à 30 pour les Belges à 22 secondes de la fin, quand ceux-ci ont réussi deux lancers francs qui ont creusé l’écart avec 16 secondes à jouer. On en était à 36 à 30 pour la Belgique.

Un panier de Singh a réduit de nouveau l’écart à quatre points à 6 secondes de la fin. Williams a profité d’une faute pour marquer un point sur un lancer franc, mais la Belgique a enlevé le bronze par la marque finale de 39 à 33. Complètement vidés, nos Canadiens ont regagné tristement le vestiaire après avoir salué leurs adversaires et leurs partisans.

Le vaillant athlète Sangeon Yoo, de North Vancouver, incarnation même de l’esprit sportif et de la détermination, a adressé des paroles inspirantes à ses coéquipiers pour cristalliser l’instant.

L’entraîneur-chef Zak Klein rapporte cette phrase de Yoo : « On a travaillé fort, on a joué dur. »

Nos basquetteurs ont joué leurs matchs avec leurs tripes et tous ont connu de grands moments, dont le Vancouvérois Nicholas Bobek, que Klein a comparé à une « machine » lors d’une défaite crève-coeur contre la République de Corée, multipliant les lancers déposés et les contres et se propulsant d’un bout à l’autre du terrain pour contrecarrer un adversaire et bloquer un tir.

Originaires de Vancouver, North Vancouver, Langley et Campbell River, en Colombie-Britannique, les basketteurs d’Équipe Olympiques spéciaux Canada ont fait preuve d’une vaillance absolue dans le match pour la médaille de bronze et dans l’ensemble du tournoi aux jeux mondiaux; leur force et leur esprit ont fait la fierté du Canada.

Soccer : match pour la médaille de bronze contre Argentine

Des joueurs unis et solidaires qui donnent constamment le meilleur d’eux-mêmes : voilà l’équipe de soccer d’Olympiques spéciaux Canada aux jeux mondiaux. Et c’est fidèle à cette définition que nos Canadiens ont abordé la partie pour la médaille de bronze contre Argentine, après avoir essuyé un match nul 1 à 1 contre l’Australie qui leur a coûté leur chance de jouer pour l’or.

Si ses adversaires sont parvenus à prendre l’avance 1 à 0 durant les cinq premières minutes de jeu, profitant d’une brève faiblesse pour marquer avec un tir lobé, le Canada a égalisé la marque grâce à un joli but d’Adam Advocaat, de Coquitlam, également auteur du but égalisateur de la veille contre l’Australie.

Un jeu d’équipe solide et l’excellence du gardien Mitchell Howell ont alimenté les espoirs des Canadiens. « Il nous garde toujours dans la partie », dit l’entraîneur-chef John Scholtes à propos de Howell. Mais en seconde période, un coup de coin suivi d’un rebond chanceux a permis à l’équipe adverse de s’emparer du bronze par 2 à 1.

« On a joué un pas mal bon match », s’est félicité Scholtes. « On a vraiment joué en équipe. On a vraiment collaboré. »

Scholtes confie qu’on ne s’attendait pas à ce que ces athlètes résidents de Mission, Abbotsford, Coquitlam et Victoria, en Colombie-Britannique, se rendent si loin. C’était une joie pour eux de se retrouver aux jeux mondiaux. Ils avaient soif d’or et voulaient ardemment l’emporter contre l’Australie pour tenter leur chance. Mais ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes à toutes les parties et ils peuvent être fiers de leur performance.

« Ils ont eu un plaisir fou et ils ont fait de leur mieux », poursuit Scholtes. « Je suis fier de mes gars. On va peut-être remettre ça… Mais en attendant, juste d’être ici, c’est fantastique. »

Softball : match pour la médaille de bronze contre le Mexique

Au stade Easton de UCLA, le 1er août, l’équipe de softball d’Olympiques spéciaux Canada était en pleine forme au moment d’affronter le Mexique pour la médaille de bronze. Le noyau de l’équipe se composait de membres d’Olympiques spéciaux Colombie-Britannique – les Grizzlies de Kelowna – dont plusieurs avaient déjà vécu des moments pivots sur la scène mondiale.

Membres de l’équipe depuis plus de 25 ans, l’entraîneuse-chef Lorena Mead et les athlètes James Blacke, David Scott et Ryan Courtemanche ont remporté l’or aux jeux mondiaux en Caroline du Nord et l’argent à ceux de 2011 à Athènes. Les entraîneurs Ian Olive et Dennis Richardson de même que plusieurs autres joueurs font également partie des Grizzlies depuis de nombreuse années et étaient de l’équipe médaillée d’argent en 2011.

À Los Angeles, on a vu les Grizzlies rebondir après une défaite décevante qui les a écartés du match pour la médaille d’or et les a laissés assoiffés de bronze. Après avoir échappé trois points en plus du premier, Équipe Canada s’est reprise en en marquant deux grâce à un circuit de Brad Hogan, de Comox Valley, qui a permis de rapatrier Chris Harrington, de Kelowna, et de porter la marque à 3 contre 2 en faveur du Mexique.

Le jeu défensif solide des Canadiens dans les premières manches a miné les chances du Mexique, puis Harrington s’est présenté au marbre les buts remplis pour donner l’avance à Équipe Canada sur un simple.

Par la suite, Richard Gillis, de Kelowna, a réussi un circuit sans coureurs sur les buts qui a porté la marque à 5 à 2 pour le Canada, mais le Mexique a répliqué avec un coup de circuit qui a rapatrié deux coureurs, égalisant la marque 5 à 5. C’est alors que le Canada a réagi juste au bon moment en marquant trois points. Le temps réglementaire tirait à sa fin et le Mexique n’a pas pu répliquer. La partie s’est terminée 8 à 5 en faveur des Grizzlies, et le Canada a gagné le bronze.

Jake Macfarlane, l’un des plus jeunes joueurs de l’équipe, rayonnait quand l’équipe a quitté le terrain en jubilant.

« Je suis tellement fier de vous, les gars » a-t-il lancé à ses coéquipiers. « On en a arraché, au début, puis on s’est repris et on a gagné! »

Quant à Courtemanche, il s’est réjoui de ce que le bronze vienne s’ajouter à l’or et à l’argent déjà détenus par ses vieux camarades des Grizzlies et lui-même. « Quelle fin d’année! Maintenant, on a les trois couleurs [de médailles remportées aux jeux mondiaux]. En plus, je me marie dans six jours! »

Regardez la vidéo produite sur les Grizzlies avant les jeux : https://www.youtube.com/watch?v=Kof2UatObeY

Boccia : fin des épreuves en double

Le 1er août, l’équipe de boccia en double composée de Margaret Burnell et Kevin Ellis, de Penticton (Colombie-Britannique), a mis la touche finale à la série des premières médailles récoltées par le Canada en boccia en remportant le bronze. Cette dernière médaille couronnait la performance spectaculaire de la première équipe canadienne de boccia aux jeux mondiaux, en s’ajoutant aux trois médailles d’or raflées en simple et à la médaille de bronze gagnée en équipe.

Après avoir battu l’Irlande et le Costa Rica au premier jour de la compétition en double, Burnell et Ellis ont disputé deux parties enlevantes contre le Panama et à nouveau contre l’Irlande, parties qui se sont toutefois soldées par des défaites et ont sorti les Canadiens du tournoi double élimination.

Dans la partie contre l’Irlande, Ellis et Burnell se sont laissés devancer par 6 à 0 avant de répliquer. Ils sont parvenu à réduire l’écart à 6 à 2, puis Ellis a fait un coup miraculeux pour quatre points, égalisant la marque 6 à 6.

« Même l’arbitre a dit “waouh!” , a souri Ellis. »

L’égalité a forcé une prolongation au terme de laquelle l’Irlande l’a emporté par 9 à 6. Cette défaite et celle subie aux mains du redoutable Panama a mis fin au tournoi pour nos Canadiens, et leur formance leur a valu une jolie médaille de bronze portant à cinq la récolte canadienne de médailles en boccia.

Ellis a qualifié l’expérience en boccia aux jeux mondiaux de « formidable » dans l’ensemble et le niveau de jeu général de « superbe ».

De leur côté, Chad Conlon et Lynden Hicks, de Penticton, ont terminé sixième en double, après avoir tous deux remporté l’or en simple et le bronze en équipe.

« C’était très excitant de se mesurer à d’autres pays », a commenté Conlon.

C’était la première fois qu’Équipe Olympiques spéciaux Canada concourait en boccia, en basketball et en golf et nos Canadiens ont brillé dans tout.

Félicitations aux équipes et à tous les membres d’Équipe Olympiques spéciaux Canada, qui ont enregistré les meilleures performances canadiennes à ce jour aux jeux mondiaux, avec une moisson de 144 médailles et des tonnes de records personnels.

Autres articles sur Équipe Canada : http://teamcanada.specialolympics.ca/fr/highlights-2/stories/

Photos d’Équipe Canada : https://www.flickr.com/photos/92082000@N03/albums