Special Olympics Canada | Olympiques Spéciaux Canada
English
42,565 enfants, jeunes et adultes

ayant une déficience intellectuelle qui sont présentement inscrits aux programmes d’Olympiques spéciaux au Canada.

1968 année de création d’Olympiques spéciaux

par Eunice Kennedy Shriver, qui a remporté plusieurs prix soulignant ses efforts

Team Canada

Antigonish (Nouvelle-Écosse) sera l’hôte des Jeux d’été d’Olympiques spéciaux Canada de 2018


ANTIGONISH (N.-É.), le 12 juillet 2016 – Olympiques spéciaux Canada a dévoilé aujourd’hui le nom de la ville hôte de ses jeux d’été de 2018. Il s’agit d’Antigonish (Nouvelle-Écosse).  Ce sera la deuxième fois que la province accueillera des jeux nationaux d’été, puisqu’elle avait été l’hôte de l’événement en 1994. L’annonce a été faite à Antigonish par les coprésidents des jeux de 2018, Carl Chisholm, maire de l’endroit, et M. Marc Champoux, Kent MacDonald, recteur de l’Université St. Francis Xavier, des représentants de la section provinciale d’Olympiques spéciaux et Sharon Bollenbach, directrice d’Olympiques spéciaux Canada.

« Olympiques spéciaux Canada est très heureux qu’Antigonish accueille ses jeux d’été en 2018 », s’est réjouie Sharon Bollenbach, directrice générale de l’organisme. « Antigonish est un pilier sur le plan du soutien communautaire et bénévole pour Olympiques spéciaux Nouvelle-Écosse, et nous sommes ravis de faire profiter la région de l’événement sportif signature d’Olympiques spéciaux Canada, avec toute l’effervescence qui l’accompagne. »

Hôte de nombreux jeux d’été d’Olympiques spéciaux Nouvelle-Écosse, Antigonish a apporté un appui remarquable aux athlètes, à leurs familles et à leurs amis à ces occasions. On a choisi l’Université St. Francis Xavier comme village des athlètes et site de plusieurs compétitions, en raison de la très grande qualité que les lieux prêteront à l’expérience des athlètes d’Olympiques spéciaux. La ville comme l’université travailleront à offrir des compétitions de haut niveau sur des sites à proximité, afin d’assurer une couverture maximale aux jeux.

Olympiques spéciaux Canada était également enchanté d’annoncer que le comité organisateur des jeux serait coprésidé par le maire d’Antigonish, Carl Chisholm, et Marc Champoux, homme d’affaires bien connu.

« Le sport a joué un grand rôle dans ma vie et dans celle de ma famille », a affirmé Marc Champoux.  « Je suis extrêmement fier et enthousiaste à l’idée de combiner cette passion et un organisme formidable pour offrir la meilleure expérience de jeux nationaux possible à tous les athlètes. »

« Ayant été personnellement témoin du pouvoir d’Olympiques spéciaux sur les scènes locale et nationale », a enchaîné le maire Chisholm, «  j’éprouve une immense fierté à accueillir les jeux à Antigonish et à prendre part à la réalisation de ce bel événement. »

Les jeux pourront aussi compter sur l’appui d’un conseil honoraire dirigé par Peter MacKay, dont la composition sera annoncée dans les semaines à venir. Le conseil aura comme rôle d’aider à accroître la notoriété de l’événement et à réunir les ressources nécessaires au succès des jeux de 2018.

Michael Greek, président et chef de la direction d’Olympiques spéciaux Nouvelle-Écosse, n’a pas caché son enthousiasme : « Ayant eu la chance de participer comme entraîneur aux jeux nationaux de 1994, qui se tenaient à Halifax, je suis emballé de faire partie de l’équipe qui va livrer l’édition 2018 de cet

événement sportif incroyable. La Nouvelle-Écosse aura toutes les raisons d’être fière d’elle-même et les athlètes d’Olympiques spéciaux vivront une expérience inoubliable.

Les Jeux d’été d’Olympiques spéciaux Canada rassemblent sur la scène nationale des athlètes de compétition présentant une déficience intellectuelle. Tous les concurrents doivent s’être qualifiés d’abord aux niveaux local puis provincial. L’édition de 2018 servira également de qualification aux athlètes qui représenteront le Canada aux Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’été de 2019.

Les jeux présenteront des compétitions dans neuf sports : athlétisme, basketball, boccia, golf, gymnastique rythmique, dynamophilie, soccer, softball et natation.

Les sections provinciales et territoriales d’Olympiques spéciaux se font l’hôte à tour de rôle des jeux nationaux d’été et d’hiver, qui alternent aux deux ans. En 2018, ce sera au tour de la Nouvelle-Écosse d’accueillir des athlètes d’Olympiques spéciaux de partout au pays à Antigonish, lieu enchanteur.