Special Olympics Canada | Olympiques Spéciaux Canada
English
4364 joueurs de basket-ball

Le nombre d'athlètes présentement inscrits en basket-ball, l'un des nouveaux sports d'été offerts par Olympiques spéciaux.

1968 année de création d’Olympiques spéciaux

par Eunice Kennedy Shriver, qui a remporté plusieurs prix soulignant ses efforts

Team Canada

Les jeux mondiaux de 2015 se terminent avec des records en dynamophilie pour Équipe Olympiques spéciaux Canada


Le dernier jour de compétition aux Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’été de 2015, tous les projecteurs étaient braqués sur le dynamophile vétéran d’Équipe Canada, Jackie Barrett (Terre-Neuve-et-Labrador), et celui-ci en a mis plein la vue. Barrett, dernier Canadien à s’exécuter à ces jeux, a terminé le spectacle avec classe en établissant quatre nouveaux records d’Olympiques spéciaux et en remportant quatre médailles (trois d’or et une d’argent).

Ajoutées aux médailles de bronze en softball et à la boccia en double ainsi qu’aux 12 médailles raflées en athlétisme et en natation (six par sport), celles de Barrett portent à 144 le compte des médailles enlevées par Équipe Canada aux jeux mondiaux de 2015.

Les attentes étaient élevées à l’égard de Barrett en cette finale du samedi, et l’athlète n’a pas déçu. Devant des gradins remplis de partisans rugissants, il a commencé par une flexion des jambes mirobolante avec une charge de 277,5 kg (611,8 lb), laissant tous les autres concurrents loin derrière lui. Au développé couché, Barrett a soulevé 122,5 kg, dépassé par un seul concurrent du Qatar avec une charge de 125 kg. À la dernière épreuve, le soulevé de terre, notre Canadien a établi un record personnel avec 297 kg à son deuxième essai et s’est arrêté là – un troisième essai aurait été inutile puisqu’aucun de ses adversaires n’approchait même cette charge.

Barrett a brisé les records d’Olympiques spéciaux aux jeux mondiaux en flexion des jambes (277,5 kg), au soulevé de terre (297,5 kg), en combinaison développé couché et soulevé de terre (420 kg) de même que pour les trois épreuves combinées (697,5 kg).

Barrett participait à ses quatrièmes et derniers jeux mondiaux. Il a évoqué son désir de suivre les traces de sa mère pour devenir entraîneur dans le mouvement Olympiques spéciaux.

Vous voulez en savoir plus sur la force herculéenne de Barrett? Regardez cette séquence de ESPN Sport Science diffusée sur TSN : https://www.youtube.com/watchv=eMl9swlgUDk&feature=youtu.be

Aujourd’hui encore, les sites de l’athlétisme et de la natation étaient bondés de fervents partisans et nos athlètes ont livré de solides performances dans leurs dernières épreuves. Parmi les six médailles remportées en athlétisme, Équipe Canada a obtenu deux médailles d’or dans la même épreuve chez les femmes et chez les hommes, le relais 4 x 400 m, et une autre au saut en longueur, décrochée par l’Ontarien Peter Snider. Bravo aux équipes des relais :

  • Relais 4 x 400 m femmes : Lindsay Kinnear (Saskatchewan), Catherine Partlow (Ontario), Katie Saunders (Alberta) et Audrey Vincent (Québec). La médaille d’or remportée en relais était la troisième des jeux pour Vincent, qui est montée sur la plus haute marche du podium pour le 3 000 m et a décroché l’argent au 5 000 m. L’entraîneuse-chef en athlétisme, Aleila Miller, assure que la performance de Vincent au 3 000 m a été « la plus courageuse et la plus investie » qu’elle ait pu observer dans toute sa carrière d’entraîneuse.
  • Relais 4 x 400 m hommes : Sylvian Forest, Maxime Duguay et Olivier Lizotte (Québec) et Mike Palitti (Colombie-Britannique). Comme pour Vincent, la médaille d’or en relais était la troisième des jeux pour Forest, qui est arrivé premier aux 200 et 400 m.
  • Relais 4 x 100 m femmes : Jeneka Greif et Mandy Manzardo (Colombie-Britannique) et Marianne Scharf et Cathy Smith (Ontario) ont remporté l’argent grâce à une concentration et à un effort soutenus.
  • Relais 4 x 100 m hommes : Peter Snider et Robert Pipitone (Ontario), Ryan Kneisz (Manitoba) et Gabriel Dupuy (Québec) sont partis en flèche, mais ils ont dérapé un peu par la suite et n’ont pas pu terminer le parcours. Ils peuvent toutefois garder la tête haute après leurs nombreuses performances remarquables aux jeux.

Toujours sur la piste,  l’Albertaine Jennifer Riddell et Darby McIntyre, la fierté du Yukon, ont remporté le bronze au 1 500 m. McIntyre a pu profiter de la présence de 18 parents et amis venus l’encourager sur place, la 12e suite d’athlète en importance aux jeux. Le jeune homme de 15 ans n’a pas déçu ses partisans; sa concentration, sa volonté et sa rapidité lui ont valu l’or au 5 000 m, vendredi, et le bronze au 1 500 m, samedi. Au 5 000 m, McIntyre a pris la tête dès les débuts et l’a conservée, dégageant une impression de puissance et de détermination à chaque tour de piste.

En dehors de la piste, McIntyre est une personne amicale et aimable, pourvue de grands talents artistiques en plus de ses habiletés sportives. Sur la piste du stade Loker de l’USC, il n’a pas cessé d’envisager la ligne d’arrivée. Insatisfait de sa performance en division au 5 000 m, une seule pensée le taraudait durant sa course : « Pas question d’arriver dernier encore une fois! »

Après sa victoire décisive, l’athlète a levé les yeux vers les gradins pour communier joyeusement avec les membres d’Équipe Darby, vêtus de t-shirts agrémentés de reproductions des œuvres de l’athlète.

Ayant déjà goûté au podium, McIntyre s’était dit vouloir « gagner au moins une autre médaille », et c’est ce qu’il a fait au 1 500 m.

Quand on lui a demandé ses impressions sur les jeux mondiaux de 2015, le jeune Yukonais a répondu avec ferveur : « C’était malade ».

En natation, Magnus Batara (Colombie-Britannique) et Andrew Perez (Québec) sont arrivés respectivement premier et deuxième au 200 m brasse, dans la même division. Batara raflait ainsi sa quatrième médaille d’or aux jeux, après avoir excellé au 100 m papillon, au 100 m dos et en relais 4 x 100 m quatre nages. Autres résultats épatants des nageurs d’Équipe Canada au dernier jour de leur compétition :

  • Eleanor Hobbs (Terre-Neuve-et-Labrador) a remporté l’or au 50 m papillon avec un temps inférieur à une minute, en plus de gagner la médaille d’argent au relais 4 x 50 m nage libre, aux côtés d’Avery Newton  et Amanda Schleppe (Colombie-Britannique) et de Valérie Gagnon-Paradis (Québec). Hobbs, qui avait précédemment enlevé le bronze au 100 m nage libre, s’est dite ravie d’avoir raflé une série complète de médailles aux jeux mondiaux de 2015!
  • Kelsey Wyse (Colombie-Britannique) a décroché l’argent au 800 m nage libre, une épreuve avec laquelle elle n’est pas familière, mais dans laquelle elle a brillé. Elle était emballée d’être la première à Kelowna, sa ville natale, à nager dette distance.
  • L’Ontarienne Meagan Michie repart avec une médaille d’argent au 200 m brasse, tandis que Michael Qing (Saskatchewan) a fini cinquième au 800 m nage libre dans une division très rapide. De son côté, l’équipe du relais 4 x 25 m nage libre, composée de Mark Epelon (Territoires du Nord-Ouest), Josh Low (Colombie-Britannique), Valmor Quitich (Québec) et Bill Smith (Ontario), a terminé quatrième.

Sur le terrain de softball du stade Easton de UCLA, Équipe Olympiques spéciaux Canada a ravi le bronze au Mexique. Après des débuts difficiles en première manche, nos Canadiens ont rebondi pour marquer deux points avec un coup de circuit de Brad Hogan, de Comox Valley, et terminer la première manche en déficit de 3 à 2.

Le jeu défensif solide des Canadiens dans les premières manches a miné les chances du Mexique, puis Harrington s’est présenté au marbre les buts remplis pour donner l’avance à Équipe Canada sur un simple.

Par la suite, Richard Gillis, de Kelowna, a réussi un coup de circuit sans coureurs sur les buts qui a porté la marque à 5 à 2 pour le Canada, mais le Mexique a répliqué avec un coup de circuit qui a rapatrié deux coureurs, égalisant la marque 5 à 5. C’est alors que le Canada a réagi juste au bon moment en marquant trois points. Le temps réglementaire tirait à sa fin et le Mexique n’a pas pu répliquer. La partie s’est terminée 8 à 5 en faveur des Grizzlies, et le Canada a gagné le bronze.

Jake Macfarlane, l’un des plus jeunes joueurs de l’équipe, éclatait de joie au sortir du terrain.

« Je suis tellement fier de vous, les gars » a-t-il lancé à ses coéquipiers. « On en a arraché, au début, puis on s’est repris et on a gagné! »

À la boccia en double, Margaret Burnell et Kevin Ellis (Colombie-Britannique) ont ajouté une médaille de bronze aux trois médailles d’or décrochées en simple et à la médaille de bronze remportée en équipe par le Canada. Chad Conlon et Lynden Hicks (Colombie-Britannique) ont fini sixièmes en double après avoir tous deux enlevé l’or en simple et le bronze en équipe.

C’était la première fois qu’Équipe Olympiques spéciaux Canada accueillait des athlètes en boccia, en basketball et en golf, et tous ont brillé.

Vous aurez bientôt accès à un compte rendu complet de toutes les finales en sports d’équipe.

Toujours le samedi, les quilleurs d’Équipe Canada ont reçu des médailles et des rubans bien mérités à la compétition en simple. Steven Beaucage (Québec), Annabelle Davis (Colombie-Britannique) et Jenna Smith (Î.-P.-É.) ont remporté trois médailles d’or chacun en simple, en double et en équipe; tous les quilleurs canadiens sont repartis avec une médaille, grâce à leurs performances remarquables le premier jour de la compétition, alors que les quatre équipes canadiennes étaient montées sur le podium.

Smith a qualifié l’expérience aux jeux mondiaux de « très émouvante », disant que « tout le monde s’entraidait dans les moments difficiles, tout le monde s’encourageait mutuellement et les parents et les partisans applaudissaient les leurs comme les autres ».

La sensation que procure le gain de trois médailles d’or à des jeux mondiaux est « indescriptible », selon Smith. Même si elle avait comme objectif de remporter une médaille, elle n’avait « jamais pensé gagner quoi que ce soit ». En rafler trois, c’était « waouh! »

Waouh!, voilà qui résume bien la performance d’Équipe Olympiques spéciaux Canada à Los Angeles! Nos félicitations aux 114 athlètes et aux 50 entraîneurs et employés de mission qui ont fait la fierté du Canada à ces formidables jeux mondiaux!

Pour connaître les résultats d’Équipe Olympiques spéciaux Canada : http://teamcanada.specialolympics.ca/results/

Pour voir Équipe Olympiques spéciaux Canada en photos : https://www.flickr.com/photos/92082000@N03/albums