Special Olympics Canada | Olympiques Spéciaux Canada
English
40,301 enfants, jeunes et adultes

ayant une déficience intellectuelle qui sont présentement inscrits aux programmes d’Olympiques spéciaux au Canada.

1968 année de création d’Olympiques spéciaux

par Eunice Kennedy Shriver, qui a remporté plusieurs prix soulignant ses efforts

Team Canada

Une sortie en beauté

Équipe Olympiques spéciaux Canada a clôturé les Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2013 en remportant deux autres médailles en hockey intérieur et une brochette d’autres en sports sur neige, dont une troisième médaille d’or pour le skieur alpin Michael Gilbert. L’équipe établit ainsi un nouveau record de médailles pour le Canada aux Jeux mondiaux. [...]

Équipe Olympiques spéciaux Canada a clôturé les Jeux Olympiques spéciaux mondiaux d’hiver de 2013 en remportant deux autres médailles en hockey intérieur et une brochette d’autres en sports sur neige, dont une troisième médaille d’or pour le skieur alpin Michael Gilbert. L’équipe établit ainsi un nouveau record de médailles pour le Canada aux Jeux mondiaux.

Partie en trombe dans sa finale contre les Mexicains, Équipe Canada Ouest n’a jamais réduit les gaz et s’est propulsée vers une victoire par 3 à 1, grâce à deux buts de Lee Salzl et un de Mike Siwy, à une défense valeureuse et à un Tyler Gilbert redoutable devant le filet. Au signal de la fin, les joueurs et leurs nombreux partisans dans les gradins – parents, amis et coéquipiers – ont éclaté de joie.

« Rapporter une médaille à la maison, c’est mon rêve qui se réalise », a dit Siwy. L’équipe avait une motivation de plus de remporter l’or. Sur la touche pour cause de maladie, l’un de leurs défenseurs les plus solides, Dean Boechler, ne pouvait pas disputer l’or. Salzl et les autres ont dit l’avoir fait pour lui.

« Je suis tellement contente! Je ne peux pas croire que nous sommes les nos 1 au monde, notre première médaille », a dit Terra Dagenais, une avant talentueuse et coriace, juste après que l’équipe ait été sûre de rapporter l’or en Saskatchewan.

Puis ce fut au tour d’Équipe Canada Est d’affronter le Bangladesh dans un match très serré. D’entrée de jeu, le Bangladesh a exercé une pression qui lui a permis de s’accrocher à sa mince avance et de contenir l’intensité croissante des Canadiens, qui luttaient pour trouver le fond du filet. Contrecarrés dans leurs efforts face à des adversaires aussi habiles qu’eux, les Canadiens ont dû concéder la victoire par 2 à 0.

« Je suis triste qu’on soit arrivés les deuxièmes, mais c’était une partie formidable contre le Bangladesh; on n’aurait pas pu demander mieux », a raconté Matt Nighswander, de Stouffville (Ontario). « C’est déjà merveilleux de se rendre en finale… Même si c’est très décevant, il faut se rappeler qu’on ne retourne pas à la maison les mains vides. »

« On a lutté à armes égales contre ces joueurs, et c’est comme ça que ça doit se passer », a dit Jessica Porter, de Newmarket (Ontario). « J’adore être ici et vivre mes premiers jeux mondiaux. »

Sur les pistes enneigées, les skieurs alpins, les fondeurs et les raquetteurs d’Équipe Olympiques spéciaux Canada ont récolté 15 médailles, portant l’accumulation de médailles pour le Canada à des hauteurs jamais atteintes auparavant.

Le skieur alpin Michael Gilbert, de Saint-Donat (Québec), a remporté sa troisième médaille d’or des Jeux en slalom sur les pentes de la station Yongpyong. Ce vétéran, qui en est à ses troisièmes jeux mondiaux, a gagné ses épreuves par des marges confortables, et sa vitesse a suscité les commentaires admiratifs de ses coéquipiers.

Sur la piste de raquette, Adam Wakeman, d’East St. Paul (Manitoba), et Brian Wetzler, de Waterloo (Ontario), ont récolté leurs deuxièmes médailles d’or aux Jeux grâce à des performances solides au 5 km. Jeremy Muelle, de Torbay (T.-N.-et-L.), a raflé l’or au 400 m – sa spécialité –, tandis que le Saskatchewanais Ed Wallace se classait en quatrième place.

De son côté, le peloton des fondeurs a ramassé cinq médailles. Au 2,5 km, Jennifer Riddell, de Calgary, a mis la main sur l’or, pendant que Shane Stewart, Sarah McCarthy et Rachelle Barbeau s’emparaient de l’argent. Steve Cabana a terminé quatrième et Kevin Ellis, cinquième. Au relais 4 x 1 km, les femmes sont reparties avec l’or, tandis que les hommes et l’équipe mixte se classaient quatrièmes.
La récolte du jour a totalisé 17 médailles, brisant le record précédent de 101 médailles au total pour le Canada en 2009. Mais le souvenir de la détermination, de la joie et de l’esprit d’équipe des nôtres persistera longtemps après que se sera évanoui celui des médailles récoltées.

La cérémonie de clôture des Jeux s’est déroulée au Dôme Yongpyong; elle mettait en vedette Michelle Kwan, étoile américaine en patinage et membre du conseil de Special Olympics International, et la patineuse coréenne vedette Yuna Kim. Elles ont dédié leurs prestations à tous les athlètes d’Olympiques spéciaux qui avaient concouru aux Jeux. Tim Shriver, président-directeur général de SOI, a lu un poème très senti (pour le lire) et les spectateurs ont également eu droit à de la pop coréenne, avec, entres autres, les Wonder Girls. Voyez des photos ou rendez-vous sur Ustream.Tv/SpecialOlympics pour regarder le spectacle.

Rassemblement vibrant, la cérémonie de clôture a atteint ses objectifs : célébrer les nombreux accomplissements des milliers d’athlètes qui avaient pris part aux Jeux, remercier nos hôtes sud-coréens de leur chaleur et de leur générosité et passer le flambeau aux responsables des prochains Jeux mondiaux à Los Angeles.

Les festivités ont commencé par le défilé des nations, qui rassemblait les ressortissants des 111 pays fièrement représentés aux Jeux. Le skieur alpin Erin Thom et l’entraîneur en chef Michel Guyon ont fait preuve d’humour, en sautant à côté du tapis rouge pour incarner l’énergie canadienne qui ne s’est jamais démentie durant les Jeux – efforts acharnés, acclamations, danse et soutien des coéquipiers.

Les patineurs artistiques canadiens Jonathan Edwards, Janie McGraw, David Mullaly-Robertson, Marc Thériault, Carlea Wilkie-Ellis, Jessica Young et Kennedy Zaytsoff ont eu l’honneur d’être invités à participer à un numéro-éclair avec Kim et Kwan, aux côtés d’une foule d’autres athlètes d’Olympiques spéciaux, au grand amusement des spectateurs électrisés.

Durant les prestations enlevantes et léchées des vedettes pop coréennes, avec en tête les Wonder Girls, les athlètes, les entraîneurs et les employés de mission d’Équipe Olympiques spéciaux Canada dansaient dans les allées, comme ils avaient fait durant tous les Jeux. On n’oubliera pas de sitôt l’enthousiasme et les exploits remarquables de ce groupe.